Colette Langlade, Députée de la 3ème circoncription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.
Colette Langlade 2012

Colette Langlade, Députée de la 3ème circonscription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.

Colette Langlade

2017 : année de choix et d’espoir






Chers amis,
 
A l’aube de cette année 2017, je vous adresse à tous mes meilleurs vœux de santé,  de réussite pour vos projets personnels ou professionnels.
 
Je veux également vous exprimer mes espoirs pour l’avenir. Certes, 2016, et les années précédentes, auront été marquées par des moments difficiles.
 
La crise économique de 2008 et l’absence de réponses adéquates, à cette période-là, impacte encore notre pays ; mais grâce aux réformes que nous avons menées depuis 2012 en faveur de l’emploi, le chômage recule et l’activité de nos bassins de vie reprend sa croissance.
 
Par ailleurs, le terrorisme a touché plusieurs fois la France mais aussi de nombreuses autres nations dont l’Allemagne ou encore plus récemment la Turquie.
 
Cependant, nous avons su avancer, nous avons su défendre les valeurs de la République et la démocratie face à la barbarie. Nous avons su réaliser l’équilibre entre la préservation des libertés fondamentales et un renforcement sans précédent de la sécurité nationale contre la menace terroriste.
 
La France a également connu des changements importants sur le plan de son organisation territoriale : nouvelles régions, nouveaux départements, nouvelles intercommunalités. Des interrogations légitimes pouvaient alors se poser sur la place réservée à la ruralité.

En fait, nous avons su rester unis entre les territoires et conserver  les liens de solidarité entre notre département et l’Etat, entre les communes et les intercommunalités. La ruralité elle-même est clairement une priorité pour le gouvernement.
 
Il reste bien sûr  beaucoup à faire et  2017, et ses scrutins majeurs, sera une année de choix pour notre avenir.
 
A travers ces choix, nous pourrons décider, en effet, de prolonger et de développer le même état d’esprit de rassemblement autour de la devise de la République face au fanatisme et à l’extrémisme. Nous pourrons décider de continuer de placer l’intérêt général, la justice sociale mais aussi la qualité de notre cadre de vie au cœur de nos priorités.
 
Chers amis, les récents indices économiques, les efforts budgétaires engagés, le redressement de l’école de la République doivent nous inviter à nous mobiliser pour  que 2017 soit l’année de l’espoir et non celui du populisme et du renoncement au progrès social. Vous pouvez compter sur moi pour porter cet espoir, ici en Périgord Vert.
 
A tous, je renouvelle mes vœux de bonheur pour cette nouvelle année 2017.