Colette Langlade, Députée de la 3ème circoncription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.
Colette Langlade 2012

Colette Langlade, Députée de la 3ème circonscription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.

Colette Langlade

Conférence environnementale





Conférence environnementale

En 2008, le Président Sarkozy avait organisé le Grenelle de l’environnement. Cela avait permis de prendre conscience de l’urgence de la situation, de faire le point sur l’action à mener, et d’établir une concertation efficace entre les différents acteurs concernés. Deux ans plus tard, il déclarait « l’écologie ça suffit » actant là l’échec et l’abandon des ambitions démesurées du Gouvernement.
Les 14 et 15 septembre dernier a eu lieu la conférence environnementale. Loin d’être une fin en soi, cet événement est le point de départ d’un long chemin qu'il nous reste à parcourir. Les discours du du Président de la République et du Premier ministre devant quatorze ministres ont été l’occasion de poser une feuille de route pour la transition écologique. Deux grands moments sont déjà prévus : l’examen au Parlement d’une loi-cadre sur la biodiversité et la création d’une agence environnementale. La biodiversité étant un thème cher aux yeux de la ministre Delphine Batho qui se rendra dans quelques semaines au sommet de l’ONU sur la biodiversité.

Le cap fixé par le Président est simple : faire de la France la nation de l’excellence environnementale. Cela ne se fera pas sans effort. Il faudra mettre en place une fiscalité écologique, lutter contre les risques que l’environnement et la pollution font peser sur la santé, il faudra aussi mettre en place un modèle énergétique, plus sobre, efficace et moins polluant.