Colette Langlade, Députée de la 3ème circoncription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.
Colette Langlade 2012

Colette Langlade, Députée de la 3ème circonscription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.

Colette Langlade

Droit des consommateurs : les nouveaux outils créés par la majorité entrent en vigueur





 

Le 1er octobre 2014 a été une date clé dans l’histoire de la défense des consommateurs. C’est en effet à cette date qu’est entrée en vigueur l’action de groupe.

Elle faisait partie des mesures du projet de loi relatif à la Consommation voté au début de l’année au Parlement. Elle permet désormais à des consommateurs ayant subi un préjudice de se regrouper pour réclamer une réparation.  Sans cet outil, la complexité, la durée et le coût des procédures faisaient que les victimes d’abus renonçaient à tout recours.

Colette Langlade salue donc l’initiative de l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir qui, dès le premier jour d’entrée en vigueur de l’action de groupe, en a lancé une. Elle s’est fait le portevoix de 318 000 locataires de la société immobilière Foncia qui leur facturait à tort, chaque mois, 2,30€ correspondant à des frais d’expédition de quittance. Au total, ce sont 44 millions d’euros qui ont été perçus sur 5 ans.

La députée de la Dordogne est donc fière d’avoir été l’une des Parlementaires ayant permis l’entrée dans le droit de cette « action de groupe » longtemps annoncée. Elle attend désormais qu’elle soit élargie au champ de la santé et de l’environnement.