Colette Langlade, Députée de la 3ème circoncription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.
Colette Langlade 2012

Colette Langlade, Députée de la 3ème circonscription de la Dordogne, Didier Bazinet, suppléant.

Colette Langlade

Mon parcours





Je suis née le 20 juin 1956 à Sorges, en Dordogne, dans une famille modeste de 5 enfants. Mes parents, artisans commerçants, géraient un garage à Eyzerac. Très pris par leur activité, ils ne comptaient pas leurs heures. Ils m’ont transmis cette culture du travail pour réussir.

Mère de deux garçons de 32 et 27 ans, je vis à Thiviers au cœur du Périgord vert.

Après des études de commerce, je me suis présentée au concours de professeur de lycée professionnel (PLP 1 et PLP 2). J’ai débuté ma carrière en tant que professeur de vente dans les départements des Deux Sèvres et de la Charente. De retour en Dordogne en 1992, j’ai ensuite occupé le poste de chef de travaux au lycée professionnel Pablo Picasso de Périgueux jusqu’en 2008 où j’ai pris en compte et développé les projets des élèves.

J’ai toujours été engagée dans la vie associative de ma commune (parents d’élèves, randonnée, musique…). En ce qui concerne mon engagement politique, j’ai adhéré au Parti Socialiste en 2002.
En mars 2001, je suis élue pour la première fois conseillère municipale de Thiviers sur la liste d’opposition. Malgré ma volonté de m’investir pleinement dans les dossiers, j’étais mise à l’écart par cette municipalité de droite. C’est l’expérience de ce premier mandat qui m’a donné envie de me battre et de défendre mes valeurs pour ce territoire.

En 2007, Michel Debet me sollicite pour être sa suppléante pour les législatives du mois de juin. Très reconnaissante de la confiance qu’il me témoignait, j’accepte de relever le défi avec lui. Le 17 juin 2007, il est élu député de la troisième circonscription de la Dordogne, celle de Nontron, face au candidat UMP. C’est une grande victoire pour le Parti socialiste qui conquiert enfin cette circonscription.

L’année passée aux côtés de Michel Debet m’a beaucoup apporté et je suis très fière d’avoir travaillé avec cet homme politique très engagé, droit, fervent défenseur de la ruralité, des langues régionales et du Périgord.

A sa disparition le 6 mars 2008, je lui succède et deviens la première femme parlementaire de la Dordogne.

Je suis membre de la commission des affaires culturelles et de l’éducation et de différents groupes d'études sur les langues régionales, la laïcité, l’illettrisme, les marchés et commerces, la ruralité, le textile et le tourisme.

En mars 2008, je suis également réélue conseillère municipale de Thiviers et élue conseillère général de Thiviers, faisant basculer ce canton à gauche.

Mon parcours
Depuis les dernières élections départementales de mars 2015, j’occupe le poste de première Vice-présidente du Conseil départemental de la Dordogne chargée de l'économie et de l'emploi.

Pleinement mobilisée pour la défense de la ruralité, du maintien des services publics, mon action est nourrie grâce à la proximité que j’ai instaurée avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Je remercie Didier Bazinet d’avoir accepté d’être mon suppléant. J’apprécie sa forte implication dans ses fonctions de maire et de conseiller général. Droit, à l’écoute de ses concitoyens, c’est un acteur dynamique du monde rural et du développement local. Il défend l’agriculture et lutte contre toutes les formes d’inégalités. Il représente parfaitement la 3e circonscription.